Le vélo Fabre ou le vélo artisanal

Roger FABRE (à droite) et ses amis, devant le magasin de son pèreL'histoire commence en 1911. Cette année là, Baptistin FABRE achète un magasin à Lambesc (13): c'était une forge...

Petit à petit, il la transforme en atelier de serrurerie. Là, outre les serrures, il répare les charrues et autres engins agricoles, mais aussi les premiers vélos de l'époque.

C'est ainsi que naquit une passion chez son fils, Roger, qui reprendra le magasin plus tard. Roger est l'un des premiers a utiliser la soudure électrique à l'arc.

Il se met à fabriquer des vélos avec des pièces récupérées par ci, par là... C'est ainsi qu'il fabrique notre vélo.

Roger FABRE sur un vélo moteur de sa fabrication, devant son magasinLors de sa restauration, on a pu mesurer l'habileté de Roger Fabre. Deux exemples: la barre horizontale du cadre est constituée de 3 morceaux de tubes soudés bout à bout (on peut remarquer le renflement d'une des soudures, sous le bec de selle); le moyeu de la roue avant (de marque Wonder) est complété par deux flasques de rayons soudées tout le tour de l'axe !!!

Chaque vélo ainsi fabriqué était donc une pièce unique. Plus tard, dans les années 1930, Roger FABRE distribuera dans son magasin, des vélos et des motos de la marque Peugeot. L'enseigne du petit atelier familial changera alors...Voici quelques photos de cette épopée...


Merci à Eric LE GERON (Roger Fabre était son grand oncle) et à sa famille qui se sont mobilisés pour chercher dans les archives de la famille les documents mis à notre disposition...

 

 

Le magasin FABRE lors de la commercialisation des cyles et motos Peugeot... Roger FABRE est à droite, son père, Baptistin, à gauche  Le magasin à l'enseigne Peugeot  Roger FABRE à son atelier  Roger FABRE à la retraite

Exemples de factures du magasin FABRE